Anne BREROT

Pommes

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)60 x 50

Plus d’informations ? Contactez-nous

La rencontre

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)60 x 60

Plus d’informations ? Contactez-nous

Petit-déjeuner

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)57 x 67

Plus d’informations ? Contactez-nous

Rose

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)80 x 70

Plus d’informations ? Contactez-nous

Les 7 bols

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)70 x 80

Plus d’informations ? Contactez-nous

Les bouteilles

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)80 x 80

Plus d’informations ? Contactez-nous

Une pause à l'automne

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)120 x 95

Plus d’informations ? Contactez-nous

Enfouie

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)120 x 95

Plus d’informations ? Contactez-nous

A la verticale de l'oiseau

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)120 x 120

Plus d’informations ? Contactez-nous

La petite bâtisse

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)120 x 120

Plus d’informations ? Contactez-nous

Rouge comme un baiser

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)120 x 120

Plus d’informations ? Contactez-nous

Fin d'été

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)80 x 95

Plus d’informations ? Contactez-nous

J'irai plus loin

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)190 x 122

Plus d’informations ? Contactez-nous

Les terres rouges

DescriptionAcrylique sur bois

Dimensions (L x H cm)120 x 95

Plus d’informations ? Contactez-nous

Biographie de l'auteur

Née à Angers en 1962
Vit et travaille dans le Rhône

Ainsi cette lugdunienne serait, dit-on, habitée depuis vingt-deux ans par d’étranges couleurs… Quel mystère -des années d’académisme obligé à de bien curieuses envies de carnaval- l’y amena donc ? On se pose volontiers la question devant ce corpus d’œuvres troublées que l’artiste promène d’une France à l’autre et parfois jusques en Espagne. Piqué de curiosité, on se glisse dans l’un de ces paysages où une joie tantôt bleue, tantôt ocre perce au jour sous le spongieux voile d’une brume nacrée. On rêve. Distinguant sans bien en être sûr des souvenirs de Corot brouillés à plaisir, des Afrique ingénues et des troupeaux d’arbres surpris dans des poses de vieilles photographies, on rêve davantage. A des récipients émaillés, posés nus sous des audaces de coloriste. Tout cela nous appartient peut-être… On cherche dans sa mémoire une date, un début d’explication. Et l’on se penche à nouveau sur l’image qui, de toile en toile, vous livre tout entier aux silencieux assauts d’une poésie immédiate. L’artiste s’est habilement fait oubliée ; l’acrylique réfléchit seule, figeant le vivant à contre-jour, baignant l’inerte dans sa lumière certaine. Vous voici imprudemment égaré, empêtré dans votre propre mémoire tandis que vous approchez d’un jardin où vous croyez distinguer parmi les ombres d’avant poste une forêt autrefois bien connue… Mais au moment où vous pénétrez l’endroit, troncs et ramures s’effacent, faisant soudain place à un spectre au poitrail squelettique. Un rêve peut-être encore, dîtes-vous… Vous regardez mieux et déjà, le souvenir des figures d’angoisse tout à l’heure contemplées, de ces nuées minuscules et noires que vous aviez vu un instant s’agiter, se dilue dans la rouille d’un ciel patiemment désolé. Un ciel vous laissant le goût d’une joie tantôt ocre, tantôt bleue.

Stéphane Balcerowiak

Lire la suite Fermer la biographie
Pommes
La rencontre
Petit-déjeuner
Rose
Les 7 bols
Les bouteilles
Une pause à l'automne
Enfouie
A la verticale de l'oiseau
La petite bâtisse
Rouge comme un baiser
Fin d'été
J'irai plus loin
Les terres rouges
Pommes
La rencontre
Petit-déjeuner
Rose
Les 7 bols
Les bouteilles
Une pause à l'automne
Enfouie
A la verticale de l'oiseau
La petite bâtisse
Rouge comme un baiser
Fin d'été
J'irai plus loin
Les terres rouges