Thierry BARRE

Catwoman

DescriptionTechnique mixte avec poisson et poulet sur modèle vivant - 1/8

Dimensions (L x H cm)50 x 65

Plus d’informations ? Contactez-nous

La dame à l'hermine

DescriptionTechnique mixte avec poisson et poulet sur modèle vivant - Tirage lambda 1/8

Dimensions (L x H cm)50 x 65

Plus d’informations ? Contactez-nous

Olympia

DescriptionTechnique mixte avec poisson et poulet sur modèle vivant - Tirage lambda 2/8

Dimensions (L x H cm)80 x 50

Plus d’informations ? Contactez-nous

Biographie de l'auteur

Né en 1956
Il vit et travaille dans les Yvelines

Les Poissons Poulets naissent en 2002 à partir de croquis de poissons morts. .
Le parrainage et le soutien technique de Yann Arthus -Bertrand lui permet d’associer une exceptionnelle qualité photographique à ses peintures éphémères.

NOUS SOMMES TOUS DES POISSONS-POULETS

Au début, je ne savais pas pourquoi je faisais des poissons-poulets, je savais simplement que j’aimais faire çà.

Souvent, dans mes peintures sur toiles je croquais, graphitais des poissons, je me suis dit, comme pour plein de choses, j’en ai vu des milliers, mais je ne sais toujours pas bien où sont placé les nageoires, quelle forme on-t-ils, etc …. Les photos, les illustrations ne suffisaient pas, j’ai acheté de vrais poissons. J’avais du maquereau, du merlu, de la truite, et une tête de thon, c’est gros une tête de thon, c’est plein de sang, ça coule. La peau est métallique, lisse avec des marques et des nuances, c’est beau, c’est puissant. Le sang coulait sur la grande feuille de canson, l’encre de chine de mon croquis coulait aussi, les deux se sont mélangés, avec mon fils on a fait des photos. Je me suis dit, qu’on pourrait faire des photos avec des poissons posés sur des toiles préparées, en technique mixte. J’étais captivé par ces poissons posés sur mes toiles, sous la lumière des spots. C’est connu, on ne voit pas les choses de la même façon selon le lieu, surtout quand le lieu est à priori, inapproprié.

A la fin de la première séance de travail, j’avais esquissé une crête et des pattes à un maquereau, il y a eu un déclic, avec le photographe on a senti qu’il se passait un truc, l’inspiration était là.

Après, j’ai continué à travailler avec des poissons sans savoir vraiment pourquoi.

J’ai par la suite introduit le poulet. Un corps de poulet avec une tête et une queue de poisson, ça donne une créature étrange qui ressemble à un dinosaure. Plus précisément à un Raptor et c’est bien normal, les derniers dinosaures sont les oiseaux. Quand j’ai compris cela, j’avais un début d’explication sur mon travail, L’ORIGINE, LA VIE, L’HOMME,
la fameuse chaîne de l’évolution darwinienne, l’eau, la cellule, le poisson, le poisson-poulet, l’homme.

J’ai continué à travailler des tableaux, des compositions, à partir de peintures, pigments, encres, plus des poissons, des poulets, voire même des têtes de cochons et quelques fruits et légumes.

Il y a des natures mortes que j’aime bien.

Je sais que l’homme a toujours inventé des créatures fantastiques, des chimères, des mythes.

Je sais aussi que je suis hypnotisé par l’eau, la mer, les étangs, les pontons, les rivières.

Le poisson-poulet, c’est mon bébé. Je l’ai attendu 15 ans. La gestation est longue chez moi.

Je fais aussi de la sculpture et j’aime ça. Certains disent que la sculpture c’est mon truc, que je suis un bon sculpteur. Moi j’aime tout, sculpture, peinture, photo, musique, cinéma, littérature, j’aime tout et je crois en tout.
Si je crois à l’évolution Darwinienne, je crois aussi à l’âme, et à l’esprit.

Je parle de sculpture, parce qu’on m’a déjà dit que je faisais de la peinture de sculpteur. J’ai besoin de matière, je suis tactile, j’aime toucher, les fleurs, les arbres, la terre, la peau. Dans le poisson-poulet, y’a de la matière, non pas que je sois un obsédé de la viande, mais çà me plaît.

J’ai un ami qui a une gueule. Il a le visage très mince et creusé, le nez long et tordu, des grands yeux noirs, le crâne presque rasé. Quand il a une sale barbe de huit jours, c’est Don Quichotte.

Comme beaucoup, je suis fasciné par Don Quichotte, son allure, sa représentation graphique avec Sancho. Beau et ridicule, possédé par une mission imaginaire de changer le monde, il part sur les chemins se battre entre autre contre des moulins a vent, nous avons tous cette image en tête.

Philippe c’est mon Don Quichotte. Je me suis dit, je vais faire ma version, je vais le peindre en gris-blanc et son casque sera un poisson-poulet.
J’ai fait des essais avec lui, ce fut une révélation.
Le ridicule du casque en poisson-poulet avec le maintien, la dignité, l’assurance de Philippe dans la peau de DQ fonctionnait parfaitement.
Mais je n’ai pas mis assez de peinture, c’était raté, par contre j’étais accro à ce travail.
Avec l’expérience, je travaille de mieux en mieux, proche de ce que je veux, de ce que je cherche.
Nous ne sommes jamais tout à fait satisfait. Giacometti disait qu’il n’avait jamais réussi une sculpture, il continuait, parce qu’il ne trouvait jamais tout à fait ce qu’il cherchait.

Sans se comparer à Giacometti, nous avons dans un coin du cerveau une certaine vision certainement irréaliste, une certitude sur un idéal possible, une perception immatérielle de la beauté, de l’amour, de l’humanité.

Nous voulons dire cela, avec nos mains comme outils, avec de la matière comme support, et nous n’arrivons jamais à l’exacte représentation. C’est le propre de l’artiste, et l’humilité originelle de l’Homme qui nous fait toujours recommencer, toujours continuer, parce que nous ne sommes jamais satisfait de notre travail.

Avec ce travail que je maîtrise de mieux en mieux, je reviens vers des dessins que je faisais adolescent et que j’ai toujours continué à faire. Toujours les mêmes visages tournés vers nous, ni tristes, ni gais. Humains androgynes qui nous regardent, visages interrogateurs.

C’est mon regard sur l’humanité et l’incompréhension qui domine, c’est l’étonnement sur ces hommes qui virevoltent avec leur ego au milieu de 7 milliards d’autres.

C’est l’admiration et l’effroi.

Lire la suite Fermer la biographie
Catwoman
La dame à l'hermine
Olympia
Catwoman
La dame à l'hermine
Olympia