Pierre-Marie BRISSON

Biographie

Né en 1955, à Orléans
Vit entre les Philippines, les Etats-Unis où il expose régulièrement et la Camargue.

1972 : Il rencontre le peintre Bernard Saby, qui l'encourage
1975 : Première exposition au Musée Charles Péguy à Orléans sa ville natale.
1978 : Première exposition à la galerie Lucette Herzog à Orléans.
1979 : Réalise ses premières gravures dans l'atelier Pasnic à Paris
1980 : Première exposition à New-York dans sa galerie historique qui l'expose toujours aujourd'hui, la Franklin Bowles Gallery.

Depuis 1981 : Expose régulièrement en France, Allemagne, Suède, Japon, Canada et Etats-Unis, où il est reconnu comme un artiste majeur.

Son œuvre est présente dans les collections des Musées de New-York, Los Angeles et San Francisco mais également dans des Musées en France, en Allemagne et en Corée. Prochainement à Abou Dabi et en Russie. Des collectionneurs chevronnés, des sociétés multinationales accueillent des tableaux du peintre français.

«Parce que comme Matisse la couleur est pour lui le révélateur d’un monde intérieur et non la représentation d’une vision objective. Parce qu’il a, comme les Fauvistes, la couleur pure comme langage émotionnel, Pierre-Marie Brisson se distingue par sa vision antinaturaliste et sa volonté d’échapper au système illusionniste. Ses papiers gouachés, découpés et marouflés sur toiles souvent de grands formats sont un hommage à la peinture classique où triomphent les couleurs du Sud ».

« Toujours fasciné par les fresques et vieux murs accidentés je construis ma toile par une superposition de collages et papiers où vient sʼajouter la couleur et sʼinscrire formes humaines, paysages, végétaux et autres. Je transforme lʼensemble trop présent en créant des accidents, des arrachages, pour obtenir une usure afin que lʼensemble trouve le lien avec notre passé. On retrouve cette même technique pour mes peintures sur papier. »
Pierre Marie Brisson